Visiter la maison

 

 

 

Nos tarifs

 

 

 

Les environs 1 

 

 

 

  Les environs 2

 

 

 

Les environs 3

 

 

 

Les environs 4

 

 

 

 

 

Liens

 

 

 

               

 

 

 

alet.jpg (54081 octets)  ALET LES BAINS et son abbaye, connu depuis l’époque romaine, le village d’Alet doit toute sa renommée à son eau.

Cité médiévale et station thermale, elle invite ses promeneurs à remonter le cours de l’histoire le long de ses ruelles étroites. Ses demeures du XIIIe-XIVe siècle à colombages et aux encorbellements sculptés remarquablement bien conservés. L’abbaye comprise dans les remparts du village fut détruite lors des guerres de religion et il n’en reste que d’imposants vestiges : l’église, la salle capitulaire, la porte d’entrée Nord. Et que diriez vous d’un plongeon dans sa piscine publique alimentée en eau minérale à 24° ? .

 

rennes le chateau 2.jpg (39517 octets)RENNES LE CHATEAU et son mystère. Ce n’est pas un village ordinaire avec sa trentaine d’habitants, les curieux et les chercheurs de trésor l’envahissent régulièrement, en quête d’un incroyable butin Wisigoth, Cathare. L’abbé, pauvre curé de campagne avait l’âme d’un bâtisseur, sa frénésie de construction débute avec la réfection de son église et la découverte d'un curieux parchemin( que penser de ce diable qui supporte le bénitier ), suivie de la mise en œuvre d’une tour de style gothique, d’une maison de style renaissance, d’une galerie à flan de falaise. S’élèvent ensuite une serre, une orangerie, un parc avec jeux d’eau et pour finir une ménagerie. En 20 ans l’abbé a dépensé plus de 23 millions de francs, d’où venait l’argent ?

 

RENNES LES BAINS.jpg (46186 octets) RENNES LES BAINS est connue pour son eau et ses cures thermales , mais méconnue pour ses richesses minières. Ainsi la plupart des perles d’ambre retrouvées sur les sites archéologiques  du sud de la France proviennent de ses sols, ainsi que le cuivre, le plomb, le fer et l'argent attirèrent les romains. Ils exploitèrent ses sources chaudes pour y créer un complexe thermal, confirmé par la découverte d’anciennes structures qui laissèrent leur nom à Rennes.

 

ARQUES 4.jpg (28412 octets) LE CHATEAU D’ARQUES est composé d’une enceinte rectangulaire qui entoure un donjon carré central de 11 mètres de côté, doté de tourelles à chacun de ses angles sur 24 mètres de haut. Restauré, il est composé de 4 niveaux et date de la fin XIIIe siècle.

 

puilaurens  20a.jpg (106762 octets) LE CHATEAU DE PUILAURENS construit au Xe siècle, doté donjon modifié et agrandi du XIe au XIIe siècle avec son  enceinte du XIIe-XIIIe siècle, est établi sur un éperon rocheux barrant la vallée.

A VOIR AUSSI dans le secteur les châteaux de Villerouge-termenès, Dufort, Durban, le château des termes, l’abbaye de Saint-Martin des puits et le pont médiéval de Gréffeil

 

                  

                          EMAIL