L'abbaye de Fontfroide.

 

 

fon 11.jpg (81732 octets) fon 12.jpg (101520 octets) fon 13.jpg (91576 octets)           fon 14.jpg (74967 octets) fon 1a.jpg (88611 octets)
fon 19.jpg (83935 octets) fon 2a.jpg (95253 octets) fon 16.jpg (97810 octets)           fon 6a.jpg (87337 octets) fon b.jpg (90731 octets)
FON entrée salle capitulaire a.jpg (57860 octets) FON abbatiale la nef vue du coeur a.jpg (42887 octets) FON abbatiale nef a.jpg (56359 octets)           fon a.jpg (98445 octets) FON abbatiale la voute a.jpg (63046 octets)
L'abbaye de Fontfroide, d'abord bénédictine puis cistercienne, fut fondée au XIème siècle dans un lieu solitaire. Nichée au milieu des cyprès, aux belles tonalités ocre et rose du grès des corbières, elle crée au soleil couchant une atmosphère de sérénité. Elle s'affilie à l'ordre de Cîteaux au milieu du XIIe (1145) et connaît un rayonnement important. Le légat du pape Pierre de Castelnau dont l'assassinat en 1208 fut à l'origine de la croisade contre le albigeois y fut nommé archidiacre en 1197.

Durant la croisade, elle s'affirme comme le bastion de l'orthodoxie catholique face au catharisme qu'elle combat activement et accroît ses possessions par confiscation des biens aux cathares. Un de ses abbés fut élu pape sous le nom de Benoît XII (1334-1342). A partir du XIVe son déclin s'amorce, en 1791 elle est mise en adjudication.

Le renouveau commence au XIXe En 1908 on restaure les bâtiments pour la plupart construit aux XII et XIIIe. L'église abbatiale du XIIe se compose d'une nef voûtée en berceau brisé sur doubleaux qui retombe sur des piliers à colonnes engagées. Les collatéraux sont voûtés en arc de cercle. Le transept est à trois travées et le chœur voûtés d'ogives. Remarquable abside à cinq pans.

Le cloître du XIIIe siècle avec ses galeries voûtées d'ogives, s'ouvre sur le préau par des arcades plein cintre reposant sur des colonnes géminées. Les tympans s'ajourent d'oculi ou d'une rose. A droite du cloître le bâtiment des moines avec au rez de chaussée le réfectoire et à l'étage le dortoir. La salle capitulaire est couverte de neuf voûtes romanes disposées sur des croisées d'ogives.

L'abbaye est propriété privée depuis 1908. La roseraie contient  au moins 3000 variétés de rosiers.